Projets

Cetic

L’innovation numérique au service de la santé

Le CETIC est un centre de recherche appliquée qui a été créé en 2001 à l’initiative de l’Université de Namur (UNamur), de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) et de l’Université de Mons (UMons). Le CETIC est établi sur le site de l’Aéropole de Charleroi mais ses activités ont une portée régionale. Il entretient des relations privilégiées avec les différents laboratoires universitaires de la région permettant ainsi de maintenir ses équipes au cœur des progrès de la recherche dans le secteur du numérique.

Soutenu par le FEDER et la Wallonie, le CETIC a très rapidement élargi son horizon en participant aux programmes-cadres européens de R&D, aux programmes de recherche régionaux et aux Pôles de compétitivité dès leur création en 2005.

Le CETIC a également développé ses collaborations avec les entreprises. Depuis 2004, il est reconnu par la Wallonie en tant que « Centre de Recherche agréé ». L’un des principaux critères liés à cet agrément est la capacité d’autofinancement du centre, indicateur de l’apport de celui-ci au bénéfice des entreprises.

Logo Cetic

Le CETIC emploie actuellement 45 chercheurs en informatique.

A propos de l’« eSanté »

L’« eSanté » ou « santé numérique » est définie comme étant l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’ensemble des activités en rapport avec la santé. Cela concerne donc autant les patients que les professionnels de la santé. En termes de tendance, on note le développement de l’usage de dispositifs et d’applications mobiles, l’utilisation de technologies numériques pour les consultations, le diagnostic, la surveillance médicale ou l’assistance médicale à distance. Les patients peuvent aussi utiliser ces nouvelles technologies pour le suivi quotidien de leurs activités et de leur bien-être. Toutes ces applications impliquent la collecte, le partage et l’analyse de données de santé en respectant bien évidemment toutes les règles liées à l’aspect sensible et personnel de celles-ci.

Au fil des années, le CETIC a acquis une solide expertise en matière de solutions numériques liées au domaine médical avec des projets de recherche couvrant les différents usages du numérique dans le domaine de la santé.

« IDEES », l’innovation par le numérique

« IDEES » est le portefeuille de projets FEDER de référence dans le domaine du numérique. IDEES est l’acronyme de « L'Internet de demain pour développer les entreprises, l'économie et la société ». Le CETIC en est le chef de file et travaille avec ses partenaires UMons, UNamur, UCLouvain et ULiège. Ces projets couvrent les innovations technologiques, les méthodes d’innovation et la validation des nouvelles technologies ICT étudiées dans le portefeuille IDEES en situation industrielle afin de faciliter leur évaluation et leur intégration par les entreprises.

Le pilote « mHealth »

« mHealth » est l’un des pilotes industriels du portefeuille et concerne en particulier l’eSanté en situation de mobilité. Ce projet d’innovation répond à la problématique du vieillissement de la population et facilite la prise en charge et le suivi des seniors à domicile. Il démontre l’usage d’une application connectée au Réseau Santé Wallon (RSW). Cette plateforme informatique pilote utilise les technologies mobiles permettant d’associer des équipements connectés et visant à valider la prévention, prédiction, détection et compensation des signes de fragilité de seniors en analysant diverses données.

Elle démontre la possibilité pour le patient de déterminer précisément quelles sont les données qu’il souhaite échanger avec ses aidants proches ainsi que la possibilité d’échanger des données médicales du senior avec les professionnels de la santé via le Réseau Santé Wallon.

L’objectif est d’aider les seniors à mieux comprendre leur état de santé, de recevoir des conseils personnalisés et de communiquer avec le personnel soignant afin de favoriser leur maintien à domicile le plus longtemps possible dans de bonnes conditions.

Outre l’usage des technologies et formats les plus à jour (HL7 FHIR), ce prototype doit assurer le respect de la protection des données, démontrer la connexion au dossier santé partagé, permettre un accès aux données pour la première ligne des professionnels de la santé et disposer d’interfaces utilisateur adaptées. Le but de cette application est de valider une série de concepts innovants pour ensuite les amener vers les entreprises du secteur de la santé.

Qu'est ce que l' « eSanté » ?

Durée : 07:06

Explication en motion design

Galerie photos

Image description
Image description
Image description
Image description
Image description
Image description
Image description

Exploitation des résultats du pilote « mHealth »

Les activités de Recherche et Développement réalisées dans le cadre de ce pilote ont déjà eu des retombées concrètes.

Les savoir-faire et compétences résultant de celui-ci ont permis la mise en œuvre du projet « INAH » (Institute of Analytics for Health) qui vise à permettre l’utilisation éthique des informations de santé électroniques pour la recherche académique et appliquée.

Il s’agit de traiter des données de santé mais avec une approche éthique garantissant l’anonymat. Un chercheur peut ainsi exprimer les informations dont il a besoin, celles-ci seront collectées, rassemblées, anonymisées, tout en garantissant que les données sources et informations personnelles ne sortent pas des hôpitaux et qu’il ne soit pas possible d’identifier les patients.

Ce projet nécessite une mise en œuvre des concepts avancés de recherche d’informations distribuées dans plusieurs hôpitaux à la fois, une bonne connaissance concernant les formats des données médicales et les règles relatives à la protection des données, etc.

www.cetic.be/INAH-fr

Ces mêmes compétences ont servi de base à une collaboration, en 2019, avec le centre de recherche IMEC, au sujet de la validation des applications mobiles de l’eSanté connectées aux réseaux de santé en Belgique.

www.cetic.be/Validation-federale-des-applis-m-sante

Vous aimerez aussi

TRAKK et TechnocITé : la créativité au service de la santé

Cassandre, chercheuse au centre universitaire GIGA